Saint Jean (2)...
Versets 1 à 3 : Lettres de recommandations aux sept églises ( Ephèse, Smyrne, Pergame, Thyatire, Sardes, Philadelphie, Laodicée )
( il y a dans ces sept lettres un résumé de ce qui suit )


Verset 4 : Vision d’un Etre sur un trône, entouré de 24 Vieillards.
( les Vieillards seraient le sommet de la hiérarchie des anges )


7 torches ardentes devant le trône étaient les 7 esprits de Dieu. Face au trône, 4 animaux ayant des yeux partout, ( la science universelle, la création de Dieu, le monde vivant ) devant et derrière. Le premier ressemblait à un lion, le second à un taureau, le troisième a figure humaine et le quatrième à un aigle. Chaque fois que les animaux rendaient grâce à celui qui trône, les 24 vieillards déposaient leurs couronnes ( les couronnes symbolisent les gouvernements du monde, dont les anges ont été investis par Dieu ) en louant le Créateur de toutes choses.


verset 5 : Vision d’un livre cacheté de 7 sceaux. Seul un Agneau debout, comme égorgé, ( c'est le Christ qui porte encore les traces de son supplice, mais il est debout en signe de résurrection ) avec 7 cornes et 7 yeux ( les 7 esprits de Dieu en mission par toute la terre) a le pouvoir d’ouvrir le livre.


verset 6 : L’Agneau ouvre le premier sceau ; paraît un cavalier sur un cheval blanc, on lui remit une couronne et il sortit vainqueur et pour vaincre encore.
( Le Christ et ses serviteurs triomphent )
Ouverture du deuxième sceau : Un cavalier sur un cheval roux enlève la paix sur la terre de façon que l’on s’entre-tuât.
( troisième guerre mondiale )
Ouverture du troisième sceau : Un cavalier sur un cheval noir tient une balance à la main. Il mesure le blé, l'orge, l'huile et le vin.
( symbole de famine, les denrées sont rationnées et les prix exorbitants )
Ouverture du quatrième sceau : Un cavalier qui s’appelle la Mort, sur un cheval verdâtre, le séjour des morts l’accompagne.
Il leur fut donné pouvoir sur le quart de la terre, pour occire par le glaive, la famine et la peste, et par les fauves.
( annonce de cataclysmes et guerre mondiale )
( ne pas oublier que pour résoudre des problèmes de chômage et de surpopulation, le Dieu Créateur utilise les guerres, celles-ci diminuant la population et donnant beaucoup de travail par la reconstruction du patrimoine détruit dans le conflit )

( En les remontants par le bas, la signification de ces quatre sceaux résume ce qui va être développé par la suite )


Rupture du cinquième sceau : au-dessous de l’autel, les âmes des hommes immolés à cause de la parole de Dieu, réclament justice et vengeance. ( les victimes des "fous de Dieu" demandent réparation à travers les épreuves karmiques de leurs bourreaux )
Rupture du sixième sceau : survient un grand séisme, le soleil noircit, la lune devient rouge sang, les étoiles du ciel se mettent à choir sur la terre. Les îles et les montagnes sont délogées de leur site.
Les rois, les puissants, les riches, les esclaves et hommes libres vont se cacher dans les grottes pour essayer de se soustraire à la colère de l’Agneau, parce qu’est arrivé le grand jour de son courroux.
( séisme affectant une partie importante de la terre )


verset 7 : 4 anges postés aux quatre coins de la terre domptaient les 4 vents de la terre pour que le vent ne soufflât ni sur terre, ni sur mer, ni sur aucun arbre.
Ordre aux 4 anges autorisés à endommager la terre et la mer : ne touchez ni à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, que nous n’ayons marqués au front les serviteurs de notre Dieu.
Dénombrement des gens marqués : 144 000 pour l’ensemble des tribus d’Israël.
Vision d’une foule immense que nul ne pouvait dénombrer, de toutes nations, tribus, peuples et langues, acclamant Dieu et l’Agneau. Cette foule représente les survivants de la grande détresse; ils ont lavé leurs vêtements et les ont blanchis dans le sang de l’Agneau.
( ce sont toutes les âmes des différentes races, de différents peuples, qui ont vaincu les instincts de survie sataniques et qui sont devenus des anges )
C’est pourquoi ils sont protégés par Dieu de la faim, de la soif, du soleil, de la chaleur.
( répété et développé au verset 21 )


verset 8 : Ouverture du septième sceau : Vision de 7 anges avec chacun une trompette.
Première sonnerie de trompette : une grêle de feu mêlée de sang se précipita sur le sol. le tiers du sol brûla ainsi que le tiers des arbres et des plantes vertes. ( bombardement atomique ? )

Deuxième sonnerie : une sorte de grande montagne ardente se précipita dans la mer; le tiers de la mer tourna en sang. le tiers des créatures marines mourut et le tiers des bateaux fut détruit.
( éruption volcanique très importante ? )
Troisième sonnerie : il chut du ciel une grande étoile qui fumait comme une torche, appelée Absinthe.
Elle tomba sur le tiers des fleuves et des sources aussi le tiers des eaux tourna en absinthe.
Bien des gens moururent d’avoir bu de ces eaux empoisonnées.
( bombardement bactériologique ou chimique ? )
( Certains exégètes font remarquer que le mot "absinthe" se traduit en russe par "tchernobyl". )
Quatrième sonnerie : le tiers du soleil, de la lune et des étoiles furent frappés, si bien qu’ils
s’obscurcirent d’un tiers. ( conséquences d'un cataclysme terrestre très important )
Vision d’un aigle qui déclare : malheur aux habitants de la terre à cause des dernières sonneries de trompettes dont les trois anges vont sonner.


verset 9 : Cinquième sonnerie : vision d’une étoile déchue du ciel vers la terre ( l'étoile déchue est Satan, voir apocalypse 12-7 à 9 ) . On lui remit la clef du puits de l’abîme ( lieu où les anges déchus sont détenus en attendant le jugement final = le monde terrestre ), elle l’ouvrit, et il s’éleva du puits une fumée au point que le soleil et l’air furent assombris.


De cette fumée des sauterelles s’échappèrent sur la terre.
Elles étaient douées d’un moyen d’action analogue à celui des scorpions terrestres, seulement on leur enjoignit de ne s’en prendre ni à l’herbe, ni à la verdure, ni aux arbres mais uniquement aux hommes qui ne portent pas au front le sceau divin. ( les fidèles des enseignements de Jésus Christ )
Elles ne devaient pas les tuer mais les tourmenter cinq mois durant.
Ces espèces de sauterelles avaient l’air de chevaux harnachés pour la bataille, une sorte de couronne à reflets dorés leur casquait la tête, leur face était presque humaine. Leur thorax paraissait bardé de fer et le fruit de leurs ailes évoquait le fracas de la charge guerrière d’un nombreux escadron de chars.
Elles ont, comme les scorpions, la queue armée d’un aiguillon: c’est par là quelles peuvent nuire aux hommes, cinq mois durant.
( description de soldats avec leur équipement moderne )
Elles ont pour roi l’ange de l’abîme que l’on nomme Abaddon (le destructeur).
( très certainement Satan )

Sixième sonnerie : Vision d’un ange déclarant au sixième ange : détache les quatre anges enchaînés au bord du grand fleuve Euphrate. Ces quatre anges furent tenus en réserve pour l’heure, de jour, le mois et l’année du carnage du tiers de l’humanité; ( troisième guerre mondiale )
L’effectif de cette cavalerie se montait à 200 000 000. ( chiffre à comparer avec les 144 000 fidèles de Jésus Christ des versets 7 et 14 ; l'armée de Satan, bien que disproportionnée en nombre, sera vaincue par Jésus et ses anges )
Les cavaliers étaient cuirassés d’une flamme sulfureuse bleue, les chevaux portaient crinière léonine et leurs naseaux crachaient feu, fumée et souffre. ( ressemble à la description de chars d'assaut modernes )
Le tiers de l’humanité fut massacré par les trois fléaux en question (feu, fumée et souffre) crachés de leurs naseaux. Le pouvoir nocif des chevaux résidait aussi dans la queue : comme les serpents, elles avaient une tête dont ils se servaient pour nuire.
Les survivants de ces fléaux ne cessèrent pas d’adorer les démons et les idoles, ils ne regrettèrent pas non plus leurs meurtres, leurs maléfices, leurs débauches, leurs vols.
( les survivants sont toujours sous l'emprise satanique des instincts de survie de leur corps physique )


verset 10 : Vision d’un ange descendant du ciel avec un livre ouvert, le pied gauche sur la terre, le droit sur la mer. Il cria et les sept tonnerres firent gronder leur propre voix.
Une voix céleste me dit : scelle ce qu’on dit les sept tonnerres et ne l’écrit point.
L’ange fit serment qu’il n’y aurait plus de délai mais qu’aux jours où sonnerait la trompette du septième ange, serait accompli le mystère de Dieu. ( c'est la connaissance du but de la vie et de l'univers, ainsi que les Lois Divines à respecter )


La voix céleste me dit de prendre le livre dans la main de l’ange campé dans la mer et le continent et de le manger, seulement il te sera aigre aux entrailles bien qu’à la bouche il soit doux comme le miel.
( le livre contiendrait la description des Lois Divines immuables à instaurer sur cette terre )
( doux à manger : le message annonce le triomphe de Jésus Christ ).
( aigre à digérer : indique les souffrances pour obtenir ce résultat, également les épreuves pénibles à supporter du karma ).
Tu devras prophétiser derechef sur bien des nations, des peuples, des langues et des rois.


Verset 11 : On me donna un roseau en guise de bâton d’arpenteur et on me dit : arpente le temple de Dieu et l’autel avec les adorateurs qu’il renferme ( symbolise les religions qui vont être soumises aux persécutions de la Bête ), mais pas le parvis extérieur du temple, il est livré aux païens qui vont fouler la ville sainte pendant 42 mois.
( les forces du mal opéreront pendant 42 mois, soit 3.5 ans, soit la moitié du chiffre divin 7.
42 mois symboliserait la durée d'une oeuvre avortée,qui ne peut atteindre la perfection )
( Peut également indiquer que la troisième guerre mondiale durera 42 mois )
Cependant je donnerai à mes Témoins de prophétiser pendant 1260 jours. Veut-on leur faire du tort, un éclair jaillit de leur bouche et consume leurs ennemis. Ces hommes ont le pouvoir de fermer le ciel pour qu’il ne pleuve pas durant leur activité prophétique.
( il sera donné à des prophètes de révéler à l'humanité les secrets de la vie et de l'univers ainsi que les règles à respecter pendant l'ère du Verseau. Ils seront protégés pendant le temps de cette mission )
Pourtant, lorsqu’ils auront déposé intégralement leur témoignage, la Bête qui monte de l’abîme
leur fera la guerre, les vaincra et les tuera. ( triomphe provisoire du matérialisme, de l'athéisme et de l'argent, à ne pas confondre avec la Bête du verset 13 )
Leurs cadavres traîneront dans la rue. De diverses nations, tribus, langues et peuples on viendra les voir durant trois jours et demi. Les habitants de la terre seront en liesse à leur propos et se féliciteront. ( c'est le refus des valeurs nouvelles par beaucoup de personnes, lesquelles sont réfractaires au changement, par paresse, préférant garder le train train de leurs us et coutumes )
Mais au bout de trois jours et demi, un souffle de vie émané de Dieu les pénétra, ils se remirent sur pied et ils montèrent au ciel dans la nuée, sous les yeux de leurs ennemis.
( Ces prophètes étant des anges, ils n'ont plus rien à faire sur cette terre puisque leur mission est terminée )
A ce moment se produisit une grande secousse , le dixième de la ville croula, 7000 personnes furent tuées au cours du séisme. ( nouvelle référence au séisme destructeur )
Les autres rendirent hommage au Dieu du ciel.
Septième sonnerie : De fortes voix retentirent dans le ciel : l’empire de notre Seigneur et de son Christ est établi sur le monde, il régnera pour les siècles des siècles.
( les forces sataniques sont vaincues )


Verset 12 : Ensuite parut un grand météore : une Dame enceinte criait dans les douleurs et le travail de l’enfantement. ( Le Système cosmique et divin s'apprête à "enfanter", dans la douleur des destructions annoncées, les valeurs de l'ère du Verseau. Les forces sataniques cherchent à l'en empêcher pour pouvoir continuer à régner ) . apocalypse 12 / 1 à 6
Puis un second météore : un grand dragon roux, à sept têtes et dix cornes ( Satan ).
Il balayait de la queue le tiers des étoiles et les précipita sur terre ( un tiers des anges suivit Satan sur cette terre ) . Ce dragon se posta devant la Dame prête à enfanter, pour dévorer son enfant dès qu’elle l’aurait mis au monde.
Or elle enfanta un Fils, Celui qui doit mener à la baguette de fer toutes les nations païennes.
Mais son enfant fut enlevé auprès de Dieu et de son trône.
( allusion à l'ascension et au triomphe du Christ qui provoquera la chute du Dragon )
La Dame alors fuit au désert où elle a sa retraite ménagée par Dieu pour y être nourrie 1260 jours.


Il y avait eu guerre dans le ciel : Michel et ses anges avaient eu à batailler avec le Dragon; le Dragon et ses anges avaient engagé le combat mais sans avoir le dessus; il n’y eut plus place pour eux dans le ciel. Ainsi fut culbuté le grand Dragon, le Serpent primitif, appelé Diable et Satan, le séducteur du monde entier; il fut précipité sur terre, et ses anges avec lui.
( Satan règne sur cette terre et ses habitants depuis un temps très long )


Voix céleste : Maintenant sont arrivés le salut, la puissance et la royauté de notre Dieu, ainsi que l’autorité de son Christ, puisqu’on a jeté bas l’accusateur, qui accusait jour et nuit nos frères devant notre Dieu. Mais ils l’ont vaincu en vertu du sang de l’Agneau et de leur éloquent témoignage : ils ont méprisés la vie jusqu’à accepter la mort.
Vous qui habitez les cieux, réjouissez-vous, mais gare à la terre et à la mer, parce que le Diable est descendu chez vous, agité d’une terrible rage, sachant bien que le temps lui est étroitement compté.
Quand il se vit jeté sur terre, le Dragon se mit à la poursuite de la Dame qui avait enfanté le Mâle.
( Satan cherche à se révolter contre les lois du système cosmique et divin, mais sans succès )

Mais elle reçu deux ailes du grand aigle pour voler au désert , jusqu’à la retraite où elle est nourrie un temps, deux temps et un demi temps, hors de la portée de la tête du Serpent. Le Serpent de cracher un torrent d’eau sur la Dame pour la noyer mais la terre secourut la Dame en absorbant le torrent vomi par le Dragon.
Celui-ci, de fureur, s’en alla faire la guerre au reste de sa descendance, les observateurs des ordres de Dieu et les dépositaires du témoignage de Jésus. ( les fidèles du Christ, répétition du verset 11 )
( Les forces sataniques sont impuissantes à continuer de domestiquer à leur profit les Lois Divines immuables, aussi se retournent-elles contre les fidèles de Jésus Christ sur cette terre )


Verset 13 : Je vis alors monter de la mer une Bête à dix cornes et sept têtes. Le Dragon lui conféra sa puissance, son trône et une grande autorité. ( Satan "prince de ce monde" donne emprise et puissance à qui il veut ) L’une de ses têtes paraissait égorgée à mort, mais la plaie mortelle était guérie. Tout le monde de se pâmer d’admiration à la suite de la Bête, et de se prosterner devant le Dragon parce qu’il avait conféré son prestige à la Bête.
On lui accorda la faculté de proférer des paroles arrogantes et blasphématoires et de sévir 42 mois.
( des médias défendant outrageusement le système capitaliste dans lequel l'argent prime sur tout )
Elle put guerroyer avec les saints et l’emporter; elle reçut autorité sur toute tribu, peuple, langue et nation, au point que tous les habitants de la terre l’adoreront; leur nom n’est pas inscrit dans le Livre de Vie de l’Agneau.
A bon entendeur d’écouter ! Qui cherche à faire des prisonniers s’en va en captivité; qui tuera par l’épée doit être tué par l’épée.
( c'est la définition même du karma personnel, épreuves terrestres à surmonter, conséquences d' actes néfastes volontaires ou involontaires ayant violés les Lois Divines, )
Une autre Bête monte de la terre avec deux cornes comme un agneau, mais elle parlait à la dragonne.
( 2ème Bête = faux prophète = antechrist. Avant de décrire le retour du fils de l'Homme, Jean montre à l'oeuvre le faux Christ -1ère Bête- et le faux prophète -2ème Bête- annoncés par le Christ : Matthieu 24-24 et II Thessaloniciens 2-9 )
Tout le prestige de la première Bête, elle le déployait sous sa surveillance : elle amenait la terre et ses habitants à adorer la première Bête, elle opérait de grands prestiges au point de faire tomber la foudre sous les yeux des hommes.
Au moyen des prodiges qu’elle pouvait opérer sous la surveillance de la Bête, elle séduisait les habitants de la terre en leur suggérant de dresser une statue à la Bête qui avait survécu au coup d’épée. ( statue : super ordinateur de contrôle des activités humaines, mobile et qui parle )
Il lui fut même concédé d’animer la statue de la Bête au point qu’elle en arrive à parler et à faire mettre à mort quiconque refuse de se prosterner devant elle.


Elle arrivait à ce que tout le monde, petits et grands, riches et pauvres, hommes libres ou esclaves, se marquât la main droite ou le front, de façon que personne ne pût acheter ou vendre sans être marqué du nom de la Bête, ou du chiffre de son nom.
( cette marque sur la main ou sur le front existerait déjà dans des pays anglo-saxons, voir en fin de page )
C’est le moment d’être habile ! Aux gens avisés de calculer le chiffre de la Bête, car c’est le chiffre d’un homme, et ce chiffre est 666.


Verset 14 : Visions de l’Agneau sur le mont Sion avec 144 000 personnes qui portaient son nom et celui de son Père écrits sur le front. Ils chantaient un chant céleste.

Personne ne pouvait apprendre ce chant si ce n’est les 144 000 rachetés de la terre pour ne s’être pas souillés avec des femmes, car ils sont vierges. Dans leur bouche ne s’est point trouvé le mensonge, ils sont irréprochables.
( célèbre la délivrance du peuple de Dieu et l'ordre nouveau instauré par l'Agneau immolé.
Les 144 000 sont des anges ayant vaincus le plaisir engendré par les désirs de survie du corps humain. Ils n'ont plus besoin de se réincarner, sauf pour des missions divines précises )
Un ange apporte une bonne nouvelle éternelle destinée à ceux qui résident sur terre : craignez Dieu et rendez lui gloire, parce qu’a sonné l’heure ou il doit juger.
Un deuxième ange dit : Elle est tombée Babylone la grande, pour avoir abreuvé toutes les nations du vin de son dévergondage effréné. ( répété et complété au verset 18 )
Un troisième ange dit : Celui qui adore la Bête et sa statue et en accepte la marque sur le front ou sur la main boira lui aussi du vin de l’indignation de Dieu. Il sera tourmenté dans le feu de souffre, sous les yeux d’anges saints et de l’Agneau. ( il devra se réincarner pour subir son karma négatif )
Heureux les morts qui meurent désormais dans le Seigneur, qu’ils se reposent de leurs travaux car leurs actes les suivent.
( ils deviennent des anges car ils ont vaincu les désirs de survie du corps humain )


Verset 15 : Je vis un autre météore, considérable et impressionnant : 7 anges porteurs de 7 fléaux, les derniers, car en eux est assouvie l‘indignation de Dieu.
Je vis aussi une mer transparente irradiée de feu et, debout sur elle, les vainqueurs échappés à la Bête, à sa statue et au chiffre de son nom. Ils chantaient le chant de Moïse et le chant de l’Agneau.


Verset 16 : Une voix forte dit aux sept anges : allez répandre sur terre les sept coupes de l’indignation divine. ( Avant de châtier définitivement Babylone, Dieu va envoyer sur les impies une série de fléaux afin de les inciter au repentir.)
Première coupe : il en résulta un ulcère malin et pénible pour les hommes qui portaient l’empreinte de la Bête et se prosternaient devant sa statue. ( résultat de bombes chimiques ? )
Deuxième coupe versée dans la mer, elle tourna en sang cadavéreux et tous les animaux marins périrent. ( idem ? )
Troisième coupe dans les fleuves et les sources et ce devint du sang. ( idem ? )
Quatrième coupe sur le soleil, et il lui fut donné de surchauffer les hommes par ses ardeurs. Ils maudirent le nom de Dieu qui peut déclencher ces fléaux et ne voulurent pas se repentir et le glorifier. ( la couche d'ozone endommagée par le business sauvage ? )
Cinquième coupe sur le trône de la Bête. Son royaume s’enténébra et, de douleur, ses sujets se mordirent la langue. ( la terre est victime de la pollution, conséquence du business sauvage )
Ils maudirent le Dieu du ciel à cause de leurs souffrances et de leurs ulcères, sans se repentir de leur conduite. ( inconscience, c'est-à-dire méconnaissance, ignorance, des causes de ces phénomènes )
Sixième coupe versée dans le fleuve Euphrate; l’eau se tarit pour livrer passage aux rois d’Orient.
( qui sont-ils ?
1) le communisme russe de retour ? Ne pas oublier que cette idéologie prônait l'entr-aide pour tous les habitants, le partage des biens, etc... La loi du plus fort, la dictature, s'en est emparée pour d'autres buts. Ne pas oublier que le premier à prêcher le communisme a été Jésus Christ.
2) La Chine ? Ce pays très patient attend son heure, avec son immense potentiel humain. La religion a été longtemps abolie, aussi le peuple serait prêt à adopter la nouvelle religion de l'ère du Verseau.
3) Un genre de bouddhisme qui se teinterait de vrai christianisme ? )
A ce moment je vis sortir de la gueule du Dragon, de celle de la Bête et de la bouche du faux prophète ( l'antechrist ) trois esprits impurs, ils avaient l’air de grenouilles, de fait ce sont des esprits démoniaques qui opèrent des prodiges et vont trouver les rois de toute la terre en vue de les concentrer pour la bataille du grand jour du Dieu Dominateur. ( troisième guerre mondiale ? )
Ils les rassemblèrent au lieu-dit Har-Magedon.
( C'est le rassemblement de toutes les nations païennes en vue du combat final entre le matérialisme
( Satan ) et la spiritualité (Jésus).
Septième coupe versée dans les airs. Voix forte : C’en est fait, disait-elle.
Aussitôt ce fut des éclairs, voix, coups de tonnerre accompagnés d’une secousse telle que jamais depuis l’apparition de l’homme, il n’en advint d’aussi violente. La grande ville se brisa en trois, les villes païennes croulèrent. Toutes les îles s’enfuirent et l’on ne trouva plus de montagnes.
( annonce un bouleversement climatologique gigantesque )
Des grêlons énormes se mirent à bombarder les hommes; ceux-ci maudirent Dieu à cause des fléaux de la grêle.


Verset 17 : Un ange vint me montrer la condamnation de la Grande Prostituée, sise au bord des grandes eaux, avec laquelle se sont méconduits les rois de la terre. ( Rome, type de la cité du Diable, la prostitution est le symbole de l'idolâtrie ; Néron, César ou le Vatican ? )
Il m’emporta en esprit au désert et têtes et je vis une femme montée sur une Bête écarlate ayant 7 têtes et 10 cornes.
Elle avait au front un nom symbolique : Babylone la grande, la mère de la prostitution et des vilenies de la terre.
Explications de l’ange : la Bête en question était, n’est plus, ( Satan, qui a perdu son status d'ange de lumière, qui est déchu ) et doit remonter de l’abîme pour se rendre à sa perte.
Les habitants de la terre dont le nom n’est pas inscrit dans le Livre de vie, s’émerveilleront de voir reparaître la Bête qui était et n’est plus.
Les 7 têtes sont 7 montagnes sur lesquelles est installée la femme, ce sont aussi 7 rois, 5 ont été renversés, il en reste un, l’autre n’est pas encore venu, une fois arrivé il doit demeurer peu de temps.
Quant à la Bête qui était et n’est plus, elle est un huitième roi , mais elle est des sept et se rend à sa perte.
Les 10 cornes sont dix rois qui n’ont pas encore régnés, mais ils recevront le pouvoir royal pour un moment avec la Bête. Ils n’ont qu’une pensée : conférer leur puissance à la Bête; ils feront la guerre à l’Agneau mais ce dernier les vaincra.
Les eaux sont des peuples, des foules, des nations et des langues. Les 10 cornes, tout comme la Bête, haïront la Prostituée, la dépouilleront et la mettront à nu. Ils en mangeront les chairs et la brûleront.
Car c’est Dieu qui leur a mis en tête d’exécuter son plan, d’opérer de concert et de donner à la Bête leur royal concours jusque ce que soient accomplies les paroles de Dieu.
La femme que tu as vue, ( à ne pas confondre avec la Dame du verset 18 ) c’est la grande ville qui règne sur tous les rois de la terre.


Verset 18 : Un autre ange cria : Elle est tombée Babylone la grande. La voilà tanière des démons, repère des esprits impurs parce que toutes les nations ont bu du vin de son dévergondage insensé.
Les rois de la terre se sont méconduits avec elle et les trafiquants ont fait fortune de l’énormité de son luxe.
Autre voix : Quittez la place, mon peuple, pour n’être pas solidaire de ses forfaits et ne rien recevoir des coups qui la frappent, car ses péchés se sont accumulés jusqu’au ciel, et Dieu s’est rappelé ses forfaits. Voilà que le bon temps pour tes passions animales s’est envolé, toute l’opulence et le clinquant se sont envolés, et jamais plus ne se retrouveront.
( passions animales : c'est le plaisir engendré par l'assouvissement des désirs de survie du corps physique )
Autant elle a fait parade de luxe, autant donnez-lui de tourment et de deuil. Parce qu'elle se dit : "Je trône en reine et ne suis point veuve et n'expérimente jamais le deuil, pour cela, le même jour verra fondre sur elle tous les fléaux : mort, deuil, famine, et elle sera incendiée, car il est fort le Seigneur Dieu qui l'a condamnée".
Les rois de la terre qui se sont méconduits et livrés au luxe avec elle pleureront et se désespéreront à son sujet en apercevant la fumée de son brasier ; retenus a distance par la terreur de son tourment : "Hélas, hélas ! diront-ils, ô grande ville, Babylone, ville forte, il a suffit d'un moment pour ton exécution ! "
Les trafiquants de la terre pleurent et se lamentent sur elle, parce que personne n'achète plus leur cargaison, cargaison d'or et d'argent, de pierres précieuses et de perles, de fine toile et de pourpre, de soie et d'écarlate, de toutes sortes de bois de thuya et d'objets d'ivoire, de bois précieux, de bronze, de fer et de marbre, cinnamone et amone, parfums, essences et encens , vin et huile, farine et froment, gros bétail et moutons, chevaux et chariots, esclaves et autres personnes !
Voilà que le bon temps pour tes passions animales s'est envolé, toute l'opulence et le clinquant se sont envolés et jamais plus ne se retrouveront. Les trafiquants de ces denrées, qui s'enrichissaient d'elle, retenus à distance par la terreur de son tourment, pleureront et se lamenteront :
"Hélas, hélas ! diront-ils, la grande ville qui se drapait de fine toile, de pourpre et d'écarlate et scintillait d'or, de pierreries et de perles, en un moment toute cette richesse a été rasée".
Tous les pilotes et les caboteurs, les marins et les travailleurs de la mer se tiendront à distance, ils hurlaient en regardant la fumée de son incendie : "Qu'y avait-il de comparable à la grande ville ? " (19) Ils se jetaient de la poussière sur la tête et hurlaient ; ils pleuraient et se lamentaient : "Hélas, hélas ! disaient-ils, la grande ville, dont l'opulence a enrichi tous les armateurs, un moment a suffit pour la raser ! "
( Quelle pourrait être cette grande ville ( ou grand pays ) où règnent le luxe et le matérialisme outrancier ?


*) Certains y ont vu la chute de l'Empire Romain. Mais depuis cette chute, le luxe et le matérialisme s'est plutôt développé et la Parousie n'a toujours pas pris place. L'hypothèse Rome Antique est donc peu convaincante.


*) Le Vatican est une hypothèse plus sérieuse : il a longtemps dominé sur beaucoup de rois, de pays, il a amassé d'immenses fortunes ( les Jésus dollars ), Saint Pierre de Rome est luxueux, les cérémonies se font avec beaucoup d'apparat et de faste alors que Jésus prêchait la simplicité, et de plus, d'après la prophétie de Saint Malachie, l'Eglise catholique, dans sa forme actuelle, serait en fin de règne.
Saint Malachie décrit brièvement 111 papes. Le 112ème et dernier sera Pierre le Romain.

D'après certains analystes de cette prophétie, Jean Paul II serait soit le dernier pape, soit l'avant-dernier pape, avant l'arrivée de Pierre le Romain ( qui termine la liste des papes ).


Extraits du livre "Les Prophéties de Saint Malachie, mort des Papes et Apocalypse, de Daniel Réju,
Editions du Rocher 1979" :
« (...) il convient d'envisager une curieuse coutume de l'Eglise, par crainte, "superstition", respect d'une tradition dont le sens est oublié ou volontairement tu, aucun souverain pontife n'a jamais choisi le nom de Pierre pour monter sur le trône pontifical. On suppose même que l'adoption d'un prénom pontifical a été prévue pour éviter à un prélat nommé Pierre, accédant au souverain pontificat, d'avoir à porter ce prénom.
Or c'est quand même du trône de Pierre dont il s'agit, du disciple du Christ, du fondateur de l'Eglise romaine. Logiquement, le nouvel élu devrait se faire une joie de se placer sous un tel patronage.
Pourtant ceci ne se produisit jamais : aucun prélat ne choisit Pierre comme prénom pontifical. Quel mystérieux tabou peut-il être assez puissant pour être aussi scrupuleusement observé ? Quel interdit entoure-t-il ainsi avec une telle rigueur le prénom de Pierre pour entretenir une peur quasi surnaturelle.»

Fin de la prophétie : « Lors de l'ultime persécution de la Sainte Eglise Romaine siégera Pierre le Romain qui fera paître ses brebis au milieu de nombreuses tribulations ; celles-ci terminées, la ville aux sept collines sera détruite et le juge redoutable jugera le peuple, le sien.»
« Cette phrase de 26 mots( en latin), grammaticalement construite, clôturant le texte, paraît vouloir l'éclairer tout entier, le résumer, le conclure.
Mieux, elle semble en composer la raison d'être, les 111 devises ne constituant qu'une sorte de vaste préambule.»
« Souvenons-nous que "le juge viendra juger son peuple" et que le mot qui termine cette prophétie qui n'a pas manqué à intriguer est Finis .»

( Il y a concordance au sujet de la ville aux sept collines (Rome et le Vatican) entre l'Apocalypse et la prophétie de Saint Malachie.)

*) Les USA ; c'est également une hypothèse crédible. Ce pays domine actuellement le monde économique et politique, ayant le pouvoir d'agir sur d'autres pays du monde, sans l'aval des Nations Unies, également capable d'influencer beaucoup de gouvernements étrangers afin de consolider les intérêts matériels des USA.
Celles et ceux qui ont vécu quelque temps aux USA savent que sur les billets de banque américains se trouve écrit la formule "in God we trust" ( nous croyons en Dieu ) mais qu'il est aisé de s'apercevoir que les deux vrais Dieux contrôlant les USA sont "the buck" ( le dollar ) et "the gun" ( l'arme : le canon, le revolver, le pistolet, le fusil, etc... )
( l'implant sous-cutané, tel que décrit dans l'Apocalypse de St Jean, déjà utilisé aux USA et chez certains de ses alliés, fait des USA une hypothèse plus que crédible en tant que Babylone la grande, qui s'écroulera brusquement alors qu'elle se croyait invincible )


Verset 19 : Dans le ciel, un chœur immense chante les louanges à Dieu : alléluia ! notre Dieu le Dominateur a établi son règne. Réjouissons nous parce qu’approchent les Noces de l’Agneau; son épouse est parée de la fine toile qu’elle a reçue pour s’en habiller. (Or la fine toile, ce sont les bonnes oeuvres des saints).
( Les Noces de l'Agneau symbolisent l'établissement du royaume céleste, voir verset 21. C'est également l'instauration de la nouvelle religion de l'ère du Verseau sur cette terre )
Paraît un cheval blanc : son Cavalier s’appelle Fidèle et Véritable; c’est avec justice qu’il juge et fait la guerre. Il a les yeux flamboyants , la tête ceinte de bien des diadèmes, et porte écrit un nom, que nul ne connaît sinon lui. ( Jésus a plusieurs diadèmes car il est le roi des rois ).
Il est drapé d’un manteau teint de sang et se nomme le Verbe de Dieu.
( manteau teint de sang : symbole, allusion à la victoire sanglante qu'il va remporter sur les ennemis de son peuple ).
Lui faisaient suite, sur des chevaux blancs, les armées célestes vêtues de fine toile d’une blancheur immaculée. ( le blanc, symbole de pureté, les anges sont purs de tout péché)
Sa bouche darde un glaive acéré , pour en frapper les nations païennes.
( Jésus éduquera verbalement les nations païennes et les convertira par le Verbe.)


( Ce serait la transmission aux humains, par le Christ, de l'Esprit Saint, encore appelé le Paraclet c'est-à-dire un niveau ultime de conscience et de compréhension des mystères de la vie et de l'univers, de leur but, de leur finalité, des Lois Divines à respecter
Matthieu 3-11 : « (Jean-Baptiste :) Je vous baptise ,moi, dans l‘eau, en signe de pénitence. mais celui qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter ses chaussures. Lui vous baptisera dans l‘Esprit Saint et le feu.»


Mathieu 12 - 31 à 32 : « C’est pourquoi je vous le dis : tout péché, tout blasphème, pourra se pardonner aux hommes, mais le blasphème contre l‘Esprit (Saint) ne peut être pardonné. Quiconque aura parlé contre le Fils de l‘homme, il lui sera pardonné ; mais si l‘on parle contre le Saint Esprit, l‘on n‘aura de pardon, ni dans ce monde, ni dans le monde à venir.»


Matthieu 28 - 19 : « Allez donc, enseignez toutes les nations ; baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.»


Marc 13 - 11 : « Lorsqu‘on vous emmènera pour vous livrer, ne vous inquiétez pas d‘avance de ce que vous aurez à dire, car ce n‘est pas vous qui parlerez mais l‘Esprit Saint. Mais dites ce qui vous sera donné au moment même.» )


Puis j’ai vu la Bête, les rois de la terre avec leurs armées réunies pour faire la guerre au cavalier et à son armée. Mais la Bête fut garrottée, ainsi que le faux prophète qui avait opéré sous son contrôle les prodiges par lesquels il avait séduit les gens qui avaient reçu l’empreinte de la Bête
Tous deux furent jetés vifs dans l’étang de feu sulfureux.
Le reste fut massacré par l’épée que dardait la bouche du Cavalier, et tous les rapaces firent bombance de leur chair. ( l'épée que dardait la bouche : conversion par l'éducation verbale. Révélation de La Vérité concernant le but de la vie et de l'univers )


Verset 20 : Un ange descend du ciel : il tenait la clef de l’abîme et une grande chaîne. Il maîtrisa le Dragon, le serpent primitif qui n’est autre que le Diable et Satan, l’enchaîna pour mille ans et le précipita dans l’abîme qu’il ferma et scella sur lui, de façon qu’il ne séduisit plus les nations avant le terme de mille ans : après quoi il doit être déchaîné pour peu de temps.
( Satan règne sur cette terre et ses habitants depuis un temps très long. Il est exilé sur cette terre afin de ne pas nuire à des nations extra-terrestres. Le combat final d'Har-Magedon mettra définitivement fin aux activités sataniques, sur notre terre et aussi en dehors de celle-ci. )
Je vis des trônes sur lesquels s’installèrent ceux qui reçurent le pouvoir de juger : c’étaient les âmes de ceux qu’on avait décapités à cause du témoignage de Jésus et de la parole de Dieu, et tous ceux qui n’avaient adoré ni la Bête, ni sa statue et n’en n’avaient pas reçu l’empreinte au front et à la main.
Ils vécurent une vie nouvelle et régnèrent avec le Christ, mille ans.
(Le reste des morts ne revécut point avant le terme des mille ans). C’est là la première résurrection.
( l'âme, ayant vaincu les exigences des instincts de survie du corps physique, devient un ange car n'ayant plus aucun besoin de se réincarner )
Heureux et saint celui qui participe à la première résurrection ! Sur eux la seconde mort n’a pas de prise. ( la seconde mort = la réincarnation, nécessaire pour continuer à purger son karma négatif à travers les épreuves terrestres à surmonter )

Au terme des 1000 ans, Satan sera déchaîné de sa prison. Il s’en évadera pour égarer les nations aux quatre coins de la terre, ( Gog et Magog ), les rassembler pour le combat . Elles montèrent à la surface de la terre, cernèrent le camp des saints et de la ville bien-aimée.
Mais un feu descendit du ciel et les dévora. ( bombardement atomique ? )
Le Diable, leur séducteur, fut jeté dans l’étang de feu et de souffre, auprès de la Bête et du faux prophète. Ils y seront tourmentés jour et nuit pour les siècles des siècles.
Je vis des morts, grands et petits, on ouvrit des livres, puis encore un autre livre, celui de la vie, et les morts furent jugés sur le texte des livres, selon leurs actes.
( les livres : le karma personnel de chaque âme )
( le livre de la vie : contient les règles à respecter pour atteindre le statut d'ange, ainsi que la liste des anges )

La mer avait rendu les corps qu’elle contenait, la mort et le souterrain séjour pareillement, et chacun fut jugé selon ses actes. Enfin, mort et souterrain séjour furent jetés dans l’étang de feu.
C’est cela la seconde mort, l’étang de feu.
Quiconque ne se trouva pas inscrit au Livre de vie fut jeté dans l’étang de feu. ( devra se réincarner pour purger son karma personnel )


Verset 21 : Je vis alors un ciel nouveau et une terre nouvelle puisque le premier ciel et la première terre s’en étaient allés; seulement il n’y a plus de mer désormais.
( Note des moines de Maredsous : on considère la mer comme un vestige du Chaos, un domaine funeste aux hommes, image d’amertume et d’instabilité, c’est de là qu’était surgie la Bête.)
Je vis aussi la ville sainte, Jérusalem nouvelle, descendre du ciel d’auprès de Dieu.
( le véritable christianisme s'instaure sur cette terre )
J’entendis une voix forte : Voici la tente de Dieu chez les hommes, il partagera sa tente avec eux, ils seront ses peuples, et Dieu sera lui-même avec eux. Il essuiera toute larme de leurs yeux.
Il n’y aura plus de mort, il n’y aura plus de deuil, ni cri, ni peine, car la condition primitive est passée.


Alors celui qui trône dit : Cette fois je rénove tout. C’en est fait, je suis l’Alpha et l’Oméga, le principe et la fin. C’est moi qui donnerai à l’assoiffé de la source d’eau vive, gratuitement.
( l'initiation aux secrets de la vie et de l'univers sera donnée à chaque personne assoiffée de connaissances )
Quant aux lâches, aux défiants, aux tarés, aux meurtriers, aux paillards, aux empoisonneurs, aux idolâtres et à tous les menteurs, leur part est dans l’étang de feu et de souffre, la seconde mort.
( la seconde mort : c'est l'âme qui n'a toujours pas atteint un niveau suffisant de conscience, de spiritualité et ainsi possède un karma personnel négatif. C'est la vie terrestre physique soumise aux instincts de survie et la réincarnation terrestre nécessaire pour continuer à purifier son karma personnel. )
Un ange vint me montrer la Fiancée, l’Epouse de l’Agneau. Il me fit voir la ville sainte de Jérusalem.
( la nouvelle religion universaliste )
Elle avait l’éclat d’une pierre précieuse.
Elle avait une haute muraille à 12 portes , gardées par 12 anges, et portant gravés les noms des 12 tribus des fils d’Israël. Le mur de la ville avait 12 soubassements portant les noms des 12 apôtres de
l’Agneau. Il y avait trois de ces portes à l'Orient, trois au Septentrion, trois au Midi, et trois à l'Occident. ( la nouvelle religion s'appliquera à tous les pays de la terre )
Mais je n’y ai pas vu de temple, car le Seigneur Dieu Dominateur en est le temple, ainsi que
l’Agneau. ( les fastes et les pompes religieuses sont abolies )
La ville n’a besoin ni du soleil ni de la lune pour l’éclairer car la gloire de Dieu l’illumine et sa lampe est l’Agneau. ( la connaissance des secrets de la vie et de l'univers viennent sur terre de Dieu à travers le Christ )
Les nations marcheront à sa lumière et les rois de la terre y importeront leur opulence. ( idem )
Jamais ne s’y introduira rien de profane, ni personne qui commette vilenie ou mensonge, mais ceux-là seuls dont le nom est inscrit au livre de vie de l’Agneau.


Verset 22 : Il me montra un fleuve d’eau vive qui jaillissait du trône de Dieu et de l’Agneau.
Au milieu de l’avenue, de part et d’autre du fleuve se trouvait un bois de vie qui fructifiait 12 fois pour donner chaque mois son fruit, tandis que les feuilles des arbres servaient à la guérison des nations.
Il n’y aura plus rien d’exécrable , mais le trône de Dieu et de l’Agneau s’y trouvera, ses serviteurs lui rendront un culte, ils verront son visage et porteront son nom sur le front.
Il n’y aura plus de nuit désormais, l’on n’aura plus que faire de la lumière d’une lampe ni de celle du soleil, parce que le Seigneur Dieu luira sur eux et ils régneront dans les siècles des siècles.
Ne scelle pas le texte de ce livre prophétique, car le moment est proche. Que l’injuste commette encore l’injustice, que le sordide se salisse encore, que le juste pratique encore la justice et que le saint se sanctifie encore.


Voici que je viens en hâte, apporter mon salaire pour rendre à chacun d’après son ouvrage.
C’est moi l’Alpha et l’Oméga, le premier et le dernier, le principe et la fin.
Heureux ceux qui lavent leurs vêtements, pour avoir droit à l’arbre de vie, et entrer dans la ville par les portes. Dehors les chiens, les empoisonneurs, les paillards, les meurtriers, les idolâtres et quiconque aime et pratique le mensonge.
Moi, Jésus, j’ai envoyé mon ange attester tout cela au sujet des Eglises.
L’Esprit et la Fiancée disent : reviens.
Puisse l’auditeur dire aussi : reviens.
Que l’assoiffé vienne, et que l’homme de bonne volonté reçoive de l’eau vive, gratuitement.

Cliquer sur l'image pour obtenir le zoom
Liens:

• Aucun
Mots clés du site:
Tumulus retravaillé par YGG -